La Spondylarthrite Ankylosante

La spondylarthrite ankylosante, aussi appelée spondylite ankylosante, est une maladie rhumatismale qui atteint surtout la colonne vertébrale et le bas du dos. Elle commence chez les personnes jeunes, généralement chez des hommes de 15 ans à 40 ans.

Comme tout rhumatisme, elle se traduit par des douleurs et une perte de souplesse des articulations. Le signe le plus caractéristique de la spondylarthrite ankylosante (SA) est une douleur dans le bas de la colonne vertébrale, aux articulations sacro-iliaques (là où la colonne s’attache au bassin).

Cependant, la maladie peut aussi toucher d’autres articulations, comme les chevilles ou les genoux. Elle peut aussi s’accompagner d’une inflammation de l’oeil ou de symptômes digestifs.

Il s’agit d’une maladie chronique et évolutive, qui conduit à un enraidissement (rigidité) progressif des articulations, d’où le terme « ankylosante ». À la longue, les vertèbres peuvent même se souder, provoquant alors une rigidité prononcée de la colonne vertébrale. Cependant, grâce à un traitement précoce, il est possible de maîtriser efficacement les symptômes et de limiter l’ankylose. Aujourd’hui, les formes graves de spondylarthrite avec ankylose sont de plus en plus rares et les spécialistes tendent même à ne plus employer le terme « ankylosante ».

La spondylarthrite ankylosante est une maladie de la famille des spondylarthropathies, qui regroupe plusieurs types de rhumatismes inflammatoires chroniques caractérisés par une atteinte des articulations vertébrales. Pour les médecins, il n’est pas toujours facile de différencier la spondylarthrite ankylosante des autres spondylarthropathies, d’autant que les symptômes de ces différentes maladies se chevauchent souvent.

La spondylarthrite ankylosante est une maladie relativement rare qui touche surtout des jeunes hommes, par ailleurs en bonne santé. La prévalence exacte de la maladie n’est pas connue mais la plupart des études estiment qu’elle touche de 1 personne sur 500 à 1 personne sur 1001. La maladie est très fréquente au sein de certaines populations amérindiennes2.
Selon la Société canadienne d’arthrite, de 150 000 à 300 000 Canadiens seraient atteints de spondylarthrite ankylosante.
La maladie est environ 3 fois plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

La cause exacte de la spondylarthrite ankylosante n’est pas connue. Il s’agit d’une maladie inflammatoire, c’est-à-dire qu’elle induit une inflammation chronique des articulations. La maladie est probablement liée à un ensemble de facteurs génétiques et environnementaux.

 

Retour Page Point Presse Foulées

 

Flashez nos coordonnées

Roc Loisirs

27, Rue du Val

56460 Le Roc St André 

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Gérard Gicquel pour Roc Loisirs